Le saddle fitting, on s’y met quand ?

Le saddle fitting, c’est l’art d’adapter la selle au cheval. Cette démarche semble couler de source. “Evidemment que ma selle est adaptée à mon cheval. Elle est neuve !!!”

Autrefois, le matériel était fabriqué localement pour un cheval et le travail qui était le sien. Aujourd’hui, il existe une infinité de chevaux différents ainsi que d’utilisation. La selle est devenue un objet de consommation et de reconnaissance sociale. Il n’existe plus vraiment de fabrication sur mesure, au mieux, des demi-mesures chez les grandes marques.

On n’imagine pas un runner courir dans des chaussures trop petites. Pourtant, nous faisons presque tous travailler nos chevaux avec des selles inadaptées à leur morphologie.

 

La question du budget doit être écartée. On trouve des équipements adaptables neufs à partir de 500€ et des occasions à tous les prix.

 

Pour bien comprendre les enjeux physiologiques et savoir dresser un 1er bilan quand je rencontre un cheval, j’ai suivi une formation d’initiation au saddle fitting.

 

A quoi bon masser le dos d’un cheval et tenter de lever des tensions musculaires si la cause des dites tensions n’est pas traitée ?

 

Les quelques questions qui suivent vous invitent à réfléchir sur votre équipement, sur son adéquation avec votre cheval et votre pratique de l’équitation.

 

Suis-je sûr que ma selle respecte la zone de portance du dos de mon cheval ?

Ma position, induite par la forme de ma selle, me permet elle d’être en équilibre et assis correctement sur le dos de mon cheval ?

Ma selle est elle en équilibre horizontal lorsqu’elle est juste posée ?

Les matelassures épousent-elles le dos sur toute leur surface ?

La gouttière dégage t’elle bien le garrot et le rachis de mon cheval ?

L’arçon est-il en parfait état de souplesse et de rectitude ?

Les contre-sanglons sont-ils bien orientés par rapport au passage de sangle naturel de mon cheval ?

L’épaule de mon cheval peut-elle fonctionner de façon optimale ?

 

Toutes ces questions et de nombreuses autres méritent d’être posées. Les professionnels du saddle fitting, véritables ergonomes équins, savent y répondre. Ils peuvent vous proposer des solutions autres que le changement de selle.

 

Je conclurai simplement que si je devais investir dans une selle aujourd’hui, que je sois prête à dépenser 500€ ou 5000€, je prendrai les conseils d’un professionnel du saddle fitting en complément de ceux de mon commercial préféré, aussi sympathique soit-il ! 😉

 

Merci à Céline et David Doucinot pour leur accueil à l’HeXen et à Thierry Civel pour le partage de ses connaissances. Le bien-être du cheval est, certes, une affaire de professionnels, mais surtout une affaire qui se partage !

A très bientôt,

Gaëlle